Aide aux démunis – Aide alimentaire

Le Comité de secours reste fidèle à ce qu’il était jadis depuis sa création en 1828.

La sécurité sociale a fait son apparition depuis cette époque mais il faut constater que la situation de nombreuses familles – souvent monoparentales – reste précaire à Bruxelles, un nombre de plus en plus important de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Le montant des loyers reste très élevé, les produits d’alimentation de base sont en constante augmentation, pénalisant davantage les familles aux revenus modestes.

Le Service d’aide aux démunis – Comité de secours cherche à soutenir ces personnes fragilisées.

 

 

Fondements

L’aide financière apportée a pour objectif de permettre aux plus démunis, grâce à un soutien momentané, de garder leur dignité dans l’adversité, en évitant à certains de plonger dans la misère et en donnant à d’autres la possibilité d’en sortir. Elle se fait principalement sous forme de micro-crédit à taux zéro.

Elle doit cependant obligatoirement être introduite par un service social (Aides sociales, CPAS, Médiateurs de dettes, etc…) : ces organismes instruisent les dossiers et les transmettent aux responsables du Service d’aide aux démunis – Comité de secours qui statue ensuite en toute indépendance.

L’aide financière n’est jamais donnée en mains propres aux bénéficiaires mais versée directement à leurs créanciers : écoles, hôpitaux, propriétaires de logement, entreprises énergétiques, sociétés de transport, etc…

Pour responsabiliser les bénéficiaires, ceux-ci s’engagent selon leurs moyens à participer à l’effort de solidarité que le Comité de secours tend à apporter à chacun d’entre eux afin de rendre la dignité humaine à ces personnes socialement fragilisées.

 

 

Champs d’action

Le Service d’aide aux démunis – Comité de secours accorde plusieurs types d’aides.

• Les aides ponctuelles les plus nombreuses et parfois importantes permettent à des familles de reprendre courage face à des difficultés de gestion budgétaire engendrées par la perte d’emploi, la maladie, le divorce, etc… Elles couvrent des loyers, des frais scolaires pour les enfants, des frais médicaux ou d’hospitalisation, d’énergie et autres.

• Les aides régulières en espèces, jadis réservées aux habitants des Marolles, sont encore attribuées de façon régulière à des personnes âgées, disposant d’une pension insuffisante pour vivre décemment. Pouvoir rencontrer les responsables du Service d’aide aux démunis – Comité de secours permet à certaines d’entre elles de sortir quelques heures de leur isolement et recevoir un peu de chaleur humaine et d’écoute.

• Un soutien financier est également apporté chaque mois à une banque alimentaire afin d’acquérir des denrées variées qui seront ensuite redistribuées.

• Enfin une aide substantielle vise l’éducation et l’épanouissement des enfants dont l’importance est capitale puisqu’ils représentent l’avenir du monde. Elle est distribuée à des maisons d’accueil au service de l’enfance, de l’adolescence en difficulté et à des institutions spécialisées pour handicapés. Cette aide tente de concrétiser des projets de vie très précis : école des devoirs, formation professionnelle, etc…

 

 

Modalité d’attribution

A la réception du dossier émanant d’un service social, le Service d’aide aux démunis – Comité de secours examine les éléments descriptifs de la situation financière du demandeur (revenus et dépenses) et les raisons de son endettement dont les facteurs sont presque toujours identiques, causés entre autres par la perte d’emploi, la maladie, le divorce, l’alcoolisme, la drogue, etc…

Le Comité de secours insiste sur le fait qu’il traitera uniquement les dossiers provenant d’un service social par l’intermédiaire d’un(e) assistant(e) social(e).

Le Service d’aide aux démunis – Comité de secours décide ensuite en toute indépendance de l’octroi de cette aide.

Il s’attache en priorité aux familles avec enfants, aux familles monoparentales, aux personnes en défaut de paiement afin de couvrir notamment les frais d’hôpitaux et d’éducation.

 

 

Contact

Mme Dominique de Jonghe

Mme Régine van Halle

Tél : 02-508.05.78

Mail : philanthropie@skynet.be